Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pourquoi ce site sur Saint Georges et le dragon ?

Depuis vingt-cinq ans, je collectionne les images de Saint Georges et le dragon. Pas une ville traversée sans avoir précédemment recherché s’il n’y avait pas un tableau au fond d’une salle du musée, une sculpture à l’église, un manuscrit à la médiathèque, une histoire légendaire de dragon terrassé par un chevalier sur les bords de la rivière…

 

Ce que j’aime chez lui c’est son côté bâtard, bancal, païen. Il a régulièrement eu des problèmes d’identité, liés à son statut de saint. L’Eglise catholique à toujours émis des doutes sur son existence humaine et l’a régulièrement mis au ban de l’institution religieuse. Mais son culte a toujours été si fervent  qu’on le respecte et l’honore encore aujourd’hui un peu partout dans le monde. Il a dû s’adapter aux époques et aux territoires. Comme me disait un jour une dame qui vend les cartes postales à la basilique St Sernin à Toulouse : « Saint Georges c’est un Saint Michel, mais pour les gens ». Tous deux terrassent des dragons, mais l’un habite un monde céleste, dans les limbes, là-haut, l’autre a trouvé refuge ici ou là, dans notre monde terrestre et doit faire avec les contingences d’ici-bas.

​Son iconographie appartient autant à la culture populaire qu'à la culture savante. Elle déborde largement la sphère religieuse et l’interprétation commune que les manuels en font, la victoire du Bien sur le Mal se révèle rapidement très  limitée. La dimension mythique du personnage ouvre les images à bien d’autres questions qui, on va le voir, intéressent le monde d’aujourd’hui.

 

En 2017, j’ai eu envie de partager cette passion pour une image. J’ai alors imaginé une sorte de conférence. Destinée aussi bien à des néophytes que pour un public averti. Avec un but simple : faire découvrir et partager la diversité de ces images, leur puissance esthétique et les multiples ouvertures de sens qu’elles proposent. Car ce face-à-face entre deux fictions va se révéler un formidable tremplin pour l'imaginaire.

La naissance de ce site en 2018 s'inscrit dans cette démarche de rencontres avec des visiteurs curieux, animés de formes d'intérêt variées et de tous les âges, de partage enthousiaste et à coup sûr de belles découvertes .

St Georges n'a sans doute jamais vraiment existé ce qui fait de lui un saint pas comme les autres. On peut dater son irruption dans l'histoire autour du 9e siècle, près de l'actuelle Turquie, d'abord par des légendes ensuite par des images.

C'est donc un voyage dans le corps de ce saint que ce site vous propose, un corps constitué de légendes et d'images.

N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires et réflexions sur Saint Georges et ses images,

Bon voyage !

                                                                                                                                                                                              Thierry Roisin

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now