Des rituels du 23 avril

Un culte populaire florissant

 

Le culte de Saint Georges en 2019 donne encore lieu à de formidables festivités.

Le 23 avril en particulier, jour de la saint Georges, on trouve parfois depuis des siècles, et dans de nombreux pays, des rituels qui lui sont associés.

 

A l’image de son iconographie, selon les territoires, des particularismes persistent, et souvent d’une grande poésie. Et là encore, il est impossible de tirer des conclusions hâtives sur ce qui pourrait relier ces fêtes populaires, tant le rôle de saint Georges a pu s’exercer dans des domaines variés. Par exemple, en Catalogne, le jour de Sant Jordi est fête des amoureux, des roses et des livres, en écho à cette belle légende qui veut que du sang du dragon ait jailli un rosier. Tandis qu’en Bulgarie, où la tradition iconographique est liée à la résistance des orthodoxes à l’oppresseur ottoman, la saint Georges est jour férié dans tout le pays, où on fête l’armée nationale avec un traditionnel défilé militaire. En Belgique, la ducasse de Mons fait partie de ces festivités où on rejoue l’affrontement du cavalier et du dragon au milieu de milliers de spectateurs surexcités, comme à Moncão au Portugal, Montblanc en Catalogne ou Fürth im Wald en Allemagne. En Italie, au nord à Ferrare comme au sud, à Raguse, on suit de longues processions derrière la statue rutilante du saint cavalier. A Pithiviers en France, c’est une grande foire agricole le 23 avril où la ville se transforme chaque année en gigantesque ferme où on apprend à traire vaches et brebis et où on goûte les produits locaux. C’est ici que Georges retrouve l’étymologie de son nom : celui qui travaille la terre. A Rio, c’est grand messe dans l’église San Jorge où ceux qui vivent en danger vont être protégés pour quelques temps, alors on dit que s’y retrouvent aussi bien les policiers de la ville que les grands bandits. Dans l’île de Büyükada, en face d’Istanbul en Turquie, des milliers de musulmans et chrétiens se retrouvent ensemble pour honorer Aya Yorgi, par des rituels de fils et de sucres effectués chaque année pour porter les vœux des pèlerins.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now